joomla template by Joomlashack

Mailing list






joomla template by Joomlashack
Aymeric Belloir, skipper Version imprimable
07-06-2007

Image

  • Vainqueur Mini Transat 2013
  • Vice Champion de France Promotion Course au large en solitaire 2013
  • Vainqueur du Championnat de France "Mini" 2012
  • Vainqueur de Les Sables Les Açores 2012
  • Vainqueur de la Select 650 2012
  • Vainqueur de la Transgascogne 2011 (double vainqueur d'étape)
  • Vainqueurde la Demi-Clé 650 2011
  • Solitaire du Figaro Suzuki 2009 : 28ème
  • Transat AG2R 2008 : 11ème
  • Solitaire du Figaro Suzuki 2008 : 20ème
  • Solitaire Afflelou Le Figaro 2007 :   26ème et 3ème bizuth

 

Une base de régatier et une solide expérience du large.

Capitaine de marine marchande française
100 000 milles de navigation professionnelle
9 transatlantiques
1 transpacifique
4 traversée de l'Océan Indien
Régates depuis l'age de 8 ans
Courses corporatives sur différents supports
Préparation technique en Figaro 2

"La solitaire du Figaro est une épreuve phare dans la course au large, autant par sa représentation que par son niveau sportif. C'est la meilleure école qui soit, et l'occasion de progresser au plus vite parmi les meilleurs."

 

            De La Baule à la presqu’ile de Quiberon, où que soit Aymeric Belloir enfant, la mer n’est jamais loin. Tirant ses premiers bords d’optimist en baie de La Baule, mais aussi sur des plans d’eau piégeux comme l’Erdre à Nantes, il n’aura de cesse de multiplier les supports et les expériences nautiques. Goûtant rapidement à la compétition, il lui préfèrera pourtant l’intense excitation de la glisse. Mais le challenge de la confrontation lui plait et il y retournera régulièrement, tant en dériveur qu’en habitable et en raceboard. Plus éclectique que spécialiste, varier les compétences caractérise le désir d’apprendre de ce marin qui fréquentera aussi le conservatoire de Nantes, y apprenant le saxophone.

 

            Volontiers cartésien et attiré par les sciences, Aymeric se lance dans des études sctientifiques à l’université de Vannes. Rapidement la mer le rattrape et pour assouvir son goût du large et ses envies de voyages, il choisit de convoyer des voiliers aux quatre coins du monde. L’Océan Pacifique, l’Indien, l’Atlantique… plus de 80 000 milles en 7 ans. Autant d’années au cours desquelles le jeune marin se construit un avenir. « La course au large est un désir d’enfant. Et pour que ce rêve se concrétise, je voulais acquérir une solide expérience de la navigation hauturière, tant sur le plan technique que mental. »

 

            Exigeant, rigoureux et volontaire, Aymeric Belloir sait où il va. « La Solitaire du Figaro est une épreuve phare dans la course au large, autant par sa représentation que par son niveau sportif. C’est la meilleure école qui soit, et l’occasion de progresser au plus vite parmi les meilleurs. » 2007 voit son rêve se réaliser. Avec un montage financier original, Aymeric parvient à convaincre des petites et moyennes entreprises de le suivre et de participer à Cap56 : un pool d’entrepreneurs morbihannais et vendéen séduits par sa détermination et un projet où les rapports humains ont toute leur place. Cependant rien n’est gagné et c’est avec un budget bien modeste et des voiles qui ont déjà vécues que Aymeric s’aligne au départ de La Solitaire Afflelou Le Figaro 2007. Qu’à cela ne tienne, la voile a beau être un sport mécanique, le mental y est prépondérant et Aymeric parvient à se hisser sur la 3ème marche du podium bizuth et une excellente 26ème place. Le sillage du « routier de la mer » ne fait plus sourire, à part lui-même qui ne cache pas sa joie d’avoir juste « bien navigué » dans cette édition 2007 dantesque.

 

           

 
joomla template by Joomlashack
joomla template by Joomlashack
© e-declic
free joomla templates joomla tutorials joomla themes